Yahoo! Public License Version 1.0

Yahoo! Public License Version 1.0
"#f03838"|"#40a824"}} align="center" colspan="2" style="border-bottom:1px solid {{{couleur}}};font-size: larg;"|{{#if:|Famille : Famille::}}
V. Version:=1.0

{{#if:| <tr><td colspan="2" style="text-align: center;">[[Image:|200px|]]
</td></tr> }}

System : System::Copyright
Domaine : Domaine::Logiciel
Type : Type::Copyleft {{#if:Standard|Copyleft::Standard}}
Genre : Genre::Institutionnelle
Auteur : Auteur::Yahoo!

Texte

<tr valign="top"><th style="text-align: right;">Traduction :</th> <td>[[Traduction::{{{tradition_philosophique}}}]]</td></tr> }}

-

Sommaire

Intérêt de la licence

Propre à la compagnie Yahoo ! et à ses produits, la licence n'est pas utilisée fréquemment (il faut préciser que la licence s'adapte néanmoins aux droits qu'elle confère au tiers) et nécessiterait une réécriture partielle pour pouvoir être adopté par d'autres projets.


Historique de la licence

Utilisation de la licence

Pas d'indication particulière, voir la page Passer_sous_licence_libre,_en_pratique.

Analyse de la licence

Pour résumer, seule la citation de l’auteur est demandée pour l’utilisation/distribution de l’oeuvre.


Compatibilité de la licence

La Yahoo! Public License est une licence copyleft disposant d'une étendue relativement pragmatique : Le copyleft (article 1.4) est assez souple : par exemple, en parallèle d'une distribution d'un binaire, le licencié doit distribué le code source auquel doit rester attaché le texte de la licence — le licencié peut donc parfaitement user d'une licence différente, tant que celle-ci impose les mêmes obligations et confère des droits équivalent. L'étendue de la licence (article 1.1) est calquée sur celle de la MPL et tout fichier contenant du code sous cette licence est considéré comme une modification et est soumis en tant que telle au respect de cette licence.

Concernant les autres droits de propriété intellectuelle, la licence précise bien que ceux-ci ne sont aucunement concernés par la présente licence (que l'on songe au droit des marques, brevets, etc.).

Enfin, clause plus gênante, la rupture du contrat est soumise à l'appréciation de Yahoo !. Si l'on doit déplorer une telle clause, il faut remarquer qu'elle n'est d'une portée que relative puisque la plupart des juridictions l'annuleraient au titre de son caractère léonin (soumis à la volonté d'une seule des parties).

Exemples sous cette licence

Aller plus loin

Liens

Dernière modification de cette page le 26 mai 2008 à 11:07.
Cette page a été consultée 7 299 fois.